[Textes originellement signés : 'Le-gentil-copilote']

 

 

La nuit est tombée sur les bâtiments.

Les dents de lait sont tombées çà et là.

Patience mon étoile, patience

Le marchand de sable va passer

Tu verras le météore en voyage

Et juste après le soleil levant,

À la matinée des petits bonheurs

En attendant la marelle du soir.

La nuit sera tombée sur les bâtiments.

La nuit est tombée sur la ville.

Patience camarade, patience

Le réveil sera en or.

 

 

 

40 landes, 48 calendes

et  8  d'entre elles  qui  tendent toutes

à la même lune.

 

 

Chantent les landes par ta bouche

Dansent les landes par ton corps

Vivent les êtres humains

 

 

 

Qu’est-ce qui brille en nous ?

Combien sont nos futurs ?

Où aller où de ce pas ?

Y retourner la prochaine fois ?

 

 

Quelle est

la suite ?

...

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal