Poemes Tristes Et Sentimentales


Le facteur chance a fait qu'il exerce ce beau métier
Au début rouleur, jamais râleur et toujours à l'heure
Il paye la sienne dès qu'il achète enfin une tournée
Épanoui , il entrevoit sa carrière d'un œil rêveur
Au fil des ans, certains clients deviennent des proches

La bise de Lise , les blagues de Jean , la pause café chez Huguette ...
Pour donner le sourire , plus d'un tour dans sa sacoche
Il est à mille lieues d'imaginer ce qui le guette ...
Rendant service , au travail comme dans la vie
On peut tout lui demander, ça, ça ne fait pas un pli
Ses clients le lui rendent bien et quand arrive la fin d'année
Il fait un carton quand il présente ses beaux calendriers
Pour les fêtes il fait sa tournée vêtu en père Noël
Puis il rentre chez lui , retrouver sa place de père modèle
Et quand il laisse ses usagers l'été pour des vacances à Quiberon
Réclamer leur facteur est bien leur seule réclamation
Le contact humain dans son métier est vivement recommandé
Fier de bosser pour la poste et pour la postérité
Mais il ne voit pas encore que se prépare une fracture
Ce facteur au grand coeur va en payer la facture
Tout change trop vite, le numérique et ses répercussions
Charge de travail accrue et mépris de la direction
Beaucoup de chiffres mais de moins en moins de mots dans leurs discours

Productivité , profits , bénéfices on a vite fait le tour 

Concurrence guerrière , telle est aussi la nouvelle donne 

Sur leur cheval de bataille , bien assise en amazone

Aujourd'hui tout se vend, tout se monnaye, tout s'achète
Tout est tarifé, même la pause-café chez Huguette
Happé dans ce tourbillon, il voudrait bien s'en affranchir
Mais il perd la motivation puis il perd son fameux sourire
La vie, en plus de tout ça, ne lui a pas fait de quartier
Il a du faire aussi du tri dans ses amours et ses amitiés
Sa direction, toujours dans la mauvaise, s'entête
Lui relève toujours les b.a.l. mais a bien du mal à relever la tête

Sur la table sa dernière lettre sans accusé de déception
Dans son arme sa dernière balle pour une dernière livraison
Il laisse son enveloppe corporelle et ses cachets pour le foie
Ce jour il expédie son âme , cachet de la poste faisant foi
J'espère qu'au ciel au moins cette fois , on ne taxera pas son âme
Car il paraît que le poids de celle-ci fait tout juste 21 grammes ...

Veillons sur nos parents, oui, nos enfants, nos frères et sœurs
Veillons sur nos prochains mais qui veillent sur nos facteurs ?
Pour les profits d'aujourd'hui et les profits de demain
Ils ont délaissé, abandonné le facteur ... humain.

Hommage à toi collègue postier , que tu sois ou non syndiqué
Hommage à toi collègue , qui n'habite plus à l'adresse indiquée.

Un facteur du nord










Merci de laisser un commentaire !

Kunena Avatar
grand cru
VM dit :
Digne de grand corps malade
Merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup, ça fait chaud au coeur.

0
Kunena Avatar
VM
Digne de grand corps malade
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal

EB Sticky Cookie Notice

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour assurer la meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation.