La chute est rude... Tant pis pour le Sud...

Tant pis pour le Quart-Monde...

Triste fin de mois

et pauvreté au quotidien.

 

Triste fin de mois

où les deux bouts

ne sont pas joints.

 

Triste poésie

quand ce poète s’ignore,

et quand rien n’est serein.

 

Difficultés de la vie

multipliées pour ceux

qui n’ont pas les moyens.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal