- « Pourquoi te lèves-tu, ô pâle silhouette,
Et souffres ta présence mécanique, pourquoi ?
Pourquoi encore frémir sous cette peau muette,
Et encore entrouvrir ces deux yeux clos, pourquoi ? »


- « En bon soldat de plomb, jolie poupée de cire,
Pauvre pantin de bois pour une âme en délire,
Je hisse mon mouchoir de poche pour grand-voile,
Et épanche un malheur d'un pays sans étoile. »

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal