Esmeralda

Haïkus libres – De la ville et des environs

 

Le tram du matin

Un monsieur y est endormi

Vaincu par un bonheur génial ?

 

□□□□  □□□□  □□□□  □□□□

 

Branle-bas de combat

Charivari incessant – donc

Je me débouche les saisons.

 

□□□□  □□□□  □□□□  □□□□

 

Ville ou campagne ?

Je demande à GoogleMap

Je ne saurais jamais sans.

 

□□□□  □□□□  □□□□  □□□□

 

Le lampadaire ne m’aime pas

Il se cache derrière les branches

Ne me donne qu’une partie du rideau

 

□□□□  □□□□  □□□□  □□□□

 

De retour de la campagne –

Paris sommeille sans s’éteindre.

 

Au loin, très loin, un arbre ne s’endort pas non plus.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal